Chaires d’enseignement et de recherche

Chaires d’enseignement et de recherche

La chaire d’enseignement et de recherche est la forme la plus avancée de partenariat en matière de coopération scientifique et pédagogique. C’est un contrat de long terme qui peut porter sur les cinq axes pré-cités, et concerne essentiellement :

  • Le financement d’activités de recherche : bourses de doctorat ou de post-doctorat, financement de d’équipements et du fonctionnement d’équipes, organisation de manifestations scientifiques : workshops, colloques…
  • Le financement d’activités d’enseignement : invitation de professeurs, parrainage de parcours spécifiques de type « doctoral program »…
  • La chaire est gérée par la fondation Centrale Innovation. Un comité de pilotage associant l’entreprise et l’école et un comité de suivi sont en charge du bon déroulement du contrat.

Chaire UNESCO UNITWIN 651

Icône PDFchaire-poster_651_rmei.pdf

La chaire UNESCO d’Innovation pour le développement durable 651 a été établie en 2004 à l’École supérieure d’Ingénieurs de Marseille (ESIM) avec l’UNESCO par son programme UNITWIN – UNESCO UNITWIN 651 a été transférée à Centrale Marseille lors de la création de l'école. Depuis 2014, M. Olivier Boiron, Professeur à Centrale Marseille est Responsable de la Chaire. En 2019, la chaire a été renouvelée pour une durée de quatre ans, gage de l’excellent travail réalisé auparavant par le Professeur Olivier Boiron.

Cette Chaire Réseau est en soutien des activités du Réseau Méditerranéen des Écoles d’Ingénieurs (RMEI). Elle a pour objectifs principaux de : promouvoir un système intégré d'activités de recherche, de formation, d'information et de documentation dans le domaine de l’innovation pour le développement durable ; de favoriser la collaboration entre chercheurs de haut niveau et professeurs de renommée internationale en particulier au sein de la Méditerranée et en appui sur le RMEI.
La chaire UNESCO d’Innovation pour le développement durable intervient également sur le développement de formations de qualité, le renforcement de l'employabilité des jeunes diplômés, la mobilité internationale et l’interculturalité des étudiants, l’égalité des genres (partenariat avec le programme européen H2020 TARGET), la coopération scientifique sur des thématiques telles que la pollution atmosphérique des zones portuaires, la gestion de l'eau, etc.

 

Chaire FINPROTECT

La chaire FINPROTECT, pour Fintech et la protection des données, est orientée sur la recherche de la valorisation et de la protection des données personnelles. Cette chaire est sous la responsabilité du professeur Dominique Henriet, Professeur à l'École centrale de Marseille, Docteur en Mathématiques appliquées, Statisticien et Économiste.

En 2018, cette relation durable a démarré entre le Crédit Agricole Alpes Provence et Centrale Marseille pour répondre à la croissance des données gérées par les institutions bancaires et la maitrise des spécialistes de l’École. La chaire FINPROTECT permet notamment d’améliorer l’offre du Crédit Agricole et des partenaires par les données et l’innovation – les modèles prédictifs aident à définir des services mieux ciblés pour leurs clients.

Le partenariat entre le Crédit Agricole Alpes Provence et Centrale Marseille bénéficie également de la coopération d’Aix-Marseille School of Economics (AMSE), du laboratoire de recherche commun d'Aix-Marseille Université du CNRS, l'École des hautes études en sciences sociales et des étudiants de l’École Centrale de Marseille.


 

Téléchargements 

A lire également