recherche

Actualités

Raphaèle Herbin, médaille de l’innovation 2017 du CNRS

Publié le 16 Juin 2017

La mathématicienne Raphaèle Herbin, spécialiste de l’analyse numérique des équations aux dérivées partielles, est lauréate avec 3 autres collègues de la médaille de l’innovation 2017 du CNRS. 
─ 
15 juin 2017

La médaille de l'innovation 2017 du CNRS est décernée à Raphaèle Herbin, Jean-Pierre Nozières, Jean-Marie Tarascon et Jamal Tazi. Cette récompense leur a été remise le 15 juin 2017 lors d'une cérémonie à la Maison des océans, à Paris.

© Frédérique PLAS/I2M/CNRS Photothèque 

La médaille de l'innovation du CNRS récompense des recherches scientifiques exceptionnelles ayant conduit à une innovation marquante sur le plan technologique, thérapeutique ou social et valorisant ainsi la recherche scientifique française. 

Spécialiste de l'analyse numérique des équations aux dérivées partielles, Raphaèle Herbin est la directrice de l'Institut de mathématiques de Marseille (CNRS/École centrale de Marseille/Université d'Aix-Marseille). 

Les travaux, qu'elle a menés avec ses collaborateurs sur l'analyse théorique des méthodes de volumes finis et sur la modélisation et la simulation numérique des écoulements compressibles, ont permis l'élaboration d'une nouvelle classe d'algorithmes pour la mécanique des fluides, aux nombreuses applications industrielles.
Ils ont notamment contribué, dans le domaine de la sûreté nucléaire, au développement du logiciel Calif3s, de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN).

A propos du projet CALIF3S (C++ Adaptive LIbrairy For Fluid Flow Simulation) : c' est une plateforme de développement de logiciels C++ basée sur PELICANS. Cette plateforme est utilisée notamment, dans la sûreté nucléaire, par le code incendie ISIS et le code explosion P2REMICS.